Facebook 127, rue Sadi Carnot - 59320 Haubourdin   Tél : 03 20 95 47 56
CHARLOTTE VANDERMERSCH

Diplômée de l'IFEC (Instituit Franco-Europeen de Chiropraxie de Paris), avec un cabinet installé aux portes de Lille (59), sur Haubourdin

Nous contacter
La chiropratique vous permettra de faire face aux troubles fonctionnels et vous garantir une meilleure condition physique et mentale.
CHARLOTTE VANDERMERSCH

Diplômée de l'IFEC (Instituit Franco-Europeen de Chiropraxie de Paris), avec un cabinet installé aux portes de Lille (59), sur Haubourdin

Nous contacter
La chiropratique vous permettra de faire face aux troubles fonctionnels et vous garantir une meilleure condition physique et mentale.

La Chiropraxie

La chiropraxie est une profession de santé manuelle reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), différente de la kinésithérapie et de  l’ostéopathie. Fondée par Daniel David Palmer aux Etats-Unis, elle sera légalisée en France en 2002 et réglementée en janvier 2011.

La chiropraxie est une science qui étudie les dysfonctionnements de la colonne vertébrale et leurs conséquences sur la santé. Elle permet de détecter, de traiter et de prévenir les affections mécaniques de l’appareil neuro-musculo-squelettique.

L’apparition de troubles ou de douleurs dans votre corps est souvent liée à un choc, un stress physique ou émotionnel. La réponse du corps face à de telles agressions va être une diminution de la mobilité de certaines articulations, des tensions musculaires, un état douloureux qui affectent votre état de santé.

Après une anamnèse, un examen physique, une lecture d’imagerie (radio, scanner, IRM), le chiropraticien va appliquer le traitement chiropratique dit « ajustement » (personnel à chaque patient, car nous ne sommes pas tous fait pareil !!!) geste spécifique, précis, non traumatique, non douloureux. Cet ajustement peut s’accompagner d’un « audible »  lié à la dépressurisation de la capsule articulaire.

Il faut savoir que pour chaque âge, chaque pathologie, chaque prise en charge, le traitement chiropratique sera adapté au besoin et à la personne dans sa globalité. Le chiropracticien utilise différentes techniques douces en fonction de la personne.

IMPORTANT: Le traitement chiropratique ne se substitue jamais à un traitement médical mais intervient en complément pour redonner la santé au patient. En cas de doute, il n’hésitera pas à référer son patient vers le médecin traitant.

La plagiocéphalie

La plagiocéphalie fonctionnelle ou syndrome de la "tête plate".  C'est une déformation du crâne du nourrisson qui se caractérise par un aplatissement postérieur ou d'un côté du crâne.

 


Le crâne du bébé étant malléable, tel un abricot trop mûr, à cet âge. Les déformations peuvent se produire avec des origines diverses:


-un accouchement trop long ou trop rapide.


-s'il y a eu des contraintes mécaniques tel forceps ventouse etc.


-si l'enfant allongé sur le dos repose sa tête toujours du même côté.


Le diagnostic précoce et la prévention permettraient de réduire les déformations et les degrées de sévérité des plagiocéphalies et donc de mieux les traiter.


l'Association Française de Chiropraxie (AFC) rappelle la nécessité de sensibiliser les parents au phénomène de déformations crâniennes du bébé.

Pour qui?

La chiropraxie est une profession de santé manuelle reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), différente de la kinésithérapie et de  l’ostéopathie. Fondée par Daniel David Palmer aux Etats-Unis, elle sera légalisée en France en 2002 et réglementée en janvier 2011.

Maternité

Personnes
agées

Famille

Sportifs

Pour qui?

La chiropraxie est une profession de santé manuelle reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), différente de la kinésithérapie et de  l’ostéopathie. Fondée par Daniel David Palmer aux Etats-Unis, elle sera légalisée en France en 2002 et réglementée en janvier 2011.

Maternité

Personnes
agées

Famille

Sportifs

Les avis clients

Le 03 Novembre 2017 par Josoa H.

Il était fort petit, et, quand il vint au monde, il n'était guère plus gros que le pouce.
Ce qui fit qu'on l'appela le petit Poucet. Ce pauvre enfant était le souffre-douleur de la maison, et on lui donnait toujours tort. Cependant il était le plus fin et le plus avisé de tous ses frères, et, s'il parlait peu, il écoutait beaucoup. Il vint une année très fâcheuse, et la famine fut si grande que ces pauvres gens résolurent de se défaire de leurs enfants.